Drainage lymphatique

 

Le drainage lymphatique est un massage lent et doux destiné à relancer la circulation de la lymphe, un liquide incolore qui circule dans les vaisseaux lymphatiques et qui draine les toxines et les débris cellulaires. Concrètement, elle consiste à effectuer des pressions circulaires lentes et régulières sur la peau avec les doigts et la paume des mains sur l’ensemble du corps, en suivant le sens de la circulation lymphatique et en variant la pression.

Au niveau médical, il est particulièrement recommandé pour soulager les œdèmes, les inflammations et les ulcères. Il est aussi utile pour traiter les problèmes de circulation sanguine et lymphatique, comme l’insuffisance veineuse, et pour diminuer les risques d’infection. Le drainage lymphatique améliorerait en effet les défenses de l’organisme en favorisant le flux lymphatique. Il a aussi une action calmante sur le système neuro-végétatif et tonifiante sur l’intestin, ce qui permet de lutter contre la constipation. Enfin, il est très employé chez les sportifs pour préparer les muscles à l’effort et permettre une meilleure récupération.

Le drainage lymphatique a également un rôle esthétique, puisqu’il permet d’améliorer la qualité de la peau en éliminant la cellulite, les œdèmes cutanés et sous-cutanés.

Contre-indications

Le drainage lymphatique n’est pas recommandé en cas de cancer, d’inflammation aiguë, d’œdème cardiaque, d’asthme, d’insuffisance rénale, d’hyperthyroïdie, et d’hypotension artérielle. Pour les femmes, mieux vaut éviter de recourir à un drainage lymphatique au niveau de l’abdomen pendant la période des menstruations. Le drainage lymphatique a tendance à rendre les règles plus abondantes.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *